Halimatou Hima Moussa Dioula
Next Einstein Forum Ambassador

Halimatou Hima Moussa Dioula is a PhD candidate at the University of Cambridge where she is a Cambridge-Africa Trust scholar, doing research in Development Studies. Her ilimi haske (ihaske) initiative hopes to create oases of innovation, learning and imagination in schools across Niger and Africa. Her research analyses the interconnectedness between various forms of inequalities, learning outcomes, and educational opportunities and further investigates trends and patterns that may explain how and why some students, particularly girls, succeed in furthering their education, while others don’t.

Halimatou uses the concept of “ilimi”, often translated as knowledge or education, to challenge, question and reimagine educational systems in African countries. She went to Lycée Mariama of Niamey, before heading to the United World College in New Mexico. She holds a Master in Public Policy from Harvard University – Kennedy School of Government, through a Harvard Presidential Scholarship, and a bachelor in Africana Studies and Economics from Wellesley College where she was an Albright Fellow.

COUNTRY PROFILE

Le Niger, le plus vaste pays de l’Afrique de l’Ouest, a une population estimée à environ 20 millions d’habitants en 2018 répartie sur 8 régions. La population nigérienne est constituée majoritairement de jeunes ; en 2015, une personne sur deux a moins de 15 ans et 19% de la population est âgée de moins de 5 ans. Cette jeune population a en face d’elle un pays dont le sous-sol est très riche; le Niger regorge, en effet, d’importantes réserves d’uranium, charbon, pétrole, or, entre
autres. Le pays est également très riche en vestige archéologique et paléontologique, l’un des plus remarquables et importantes au monde. Son territoire de 1.267.000 km 2 est constitué à 80% du Sahara, un désert donc l’avancée est plus que jamais évidente.

La véritable richesse du pays est son capital humain. L’éducation est obligatoire de 6 à 16 ans. Cependant, le taux de scolarisation demeure faible (63% au primaire), et le taux d’alphabétisation est d’environ 30%. Le système éducatif nigérien est en majorité public. Chacune des huit régions du Niger possède désormais une université dont certaines spécialisées dans un domaine précis. Bien que constituant plus de 50% de la population, les nigériennes sont faiblement représentées dans la sphère scientifique. Une lycéenne a en effet trois fois moins de chance de recevoir un diplôme en science qu’un lycéen et à l’université les femmes nigériennes ne constituent que 34% des étudiants.

Les nigériens sont bien conscients que leur jeunesse, point fort du pays, doit faire recours aux sciences pour non seulement mieux comprendre et exploiter les diverses ressources du pays, mettre en valeur leur patrimoine paléontologique, combattre l’avancée du désert et la disparition de leur faune, améliorer les activités génératrices de revenus comme l’agriculture et l’élevage mais aussi mieux analyser les dynamiques sociales d’une population constituée de plusieurs ethnies qui vivent au rythme de la parenté à plaisanterie, une force de cohésion sociale qui fait la fierté du peuple nigérien. Avec la stratégie Niger 2.0., une dynamique autour des nouvelles technologies et de l’innovation est en train de se dessiner. Tous ces écosystèmes contribueront au pays de faire un bond en avant et de défier, positivement, les tendances. La détermination et le dynamisme des jeunes nigériens soucieux de créer un environnement dans lequel les hommes et les femmes travaillent ensemble pour trouver des solutions aux situations complexes laissent penser que l’avenir de ce pays sera prospère.

PARTNERS
CONTACT US

FR: 
Halimatou Hima
Doctorante chercheuse, Cambridge-Africa Trust Scholar
Université de Cambridge
Ambassadrice du Niger pour le NEF 2018-2020
Twitter: @halimahima 
 
EN: 
Halimatou Hima
PhD candidate, Cambridge-Africa Trust Scholar
University of Cambridge
Niger NEF ambassador 2018-2020

DOWNLOAD ASW - NIGER POSTER